Mon corps me trahit. Voilà c'est dit ! Pour ma première grossesse, malgré l'impatience de tomber enceinte, je n'ai eu absolument aucun symptôme si ce n'est une légère sensibilité dans la poitrine et c'est bien le retard de règle qui m'a mis la puce à l'oreille.

Ce mois ci, c'était mon premier cycle complet depuis mon retour de couche et c'est aussi le mois de décembre et je dois dire que j'espérais vraiment être enceinte pour les fêtes parce qu'autrement le coeur n'y serait pas. Et mon cerveau l'a bien compris puisque il m'a donné TOUT les symptômes de la grossesse pendant un peu plus d'une semaine.

Au palmarès :

- tiraillements dans le bas ventre au moment où il devrait y avoir eu nidation,

- odorat super développé (le yucca qui sens l'urine de chat mais Chaton dit que non mais si je suis sûr que Kracotte cette s***** est coupable),

- goût chelou en mangeant mes céréales le matin, elles sont natures mais ont eu le goût d'Artichaud pendant 5 jours..oui oui...,

- grosse fatigue,

- trouble du sommeil (ceci explique peut être la fatigue...),

- émotivité et/ou agressivité c'est sympa d'avoir envie de pleurer/hurler pour rien au beau milieu de la journée,

- poitrine sensible et Chaton m'a même dit "tu serais pas enceinte tu as un sein qui est plus gros" (oui oui un seul...),

- quelques nausées en journée, rien avoir avec celle de ma précédente grossesse mais quand même...,

- et puis du coup, ce je ne sais quoi de sensations curieuses qui ont fait que j'ai commencé à y croire moi aussi.

Donc voilà, j'aimerais dire à mon cerveau que c'est pas sympa de me donner de faux espoirs parce que la chute a été cruelle. J'ai fait un test, il était négatif et les vilaines ont suivi. Je me suis  effondrée et je ne sais pas comment je vais affronter les fêtes de fin d'année. Donc je dis : STOP !

PS : Cannelle redevient pot de colle comme pour ma première grossesse, si même le chat s'y met, comment vous dire....