Le lendemain de l'intervention où j'ai définitivement quitté l'état de femme enceinte à celui de femme tout court a été assez difficile. Chaton est resté travailler à la maison pour ne pas que je sois seule et je me suis installée dans le canapé à ses côtés. On ne se rend pas compte mais à la télévision, dans les séries, les pubs, les informations, on parle beaucoup grossesse et bébé. Chaque allusion a été difficile à digérer et les crises de larmes ont été nombreuses ce jour là.

C'est ce jour là que j'ai fait le vide de tout ce qui se rapportait à cette 1ère grossesse. Mon dossier médical contenant les échographies, les ordonnances, le compte rendu de l'intervention, je l'ai placé dans une pochette auquelle j'ai rajouté le journal de grossesse offert par ma cousine, le livre de naissance que j'avais commencé pour le bébé ainsi que le nounours que j'avais cousu avec belle-maman. Pour le moment, le tout est archivé dans la bibliothèque mais j'aimerais trouver une jolie boîte pour conserver ces souvenirs proprement et pouvoir y jeter un oeil de temps en temps quand j'en ressens le besoin. 

Et puis c'est aussi le jour où, pour me sentir mieux, j'ai commencé à penser au prochain bébé, comme si me lancer dans une seconde grossesse allait me faire oublier celle que je venais de vivre. Je me suis sentie tellement coupable de ne rien avoir préparé pour ce premier bébé, d'avoir fait comme s'il n'existait pas encore que j'ai cousu une couverture pour celui qui viendra.

Et qui sait, peut-être que ça lui donnera envie de rester ?