Créer mon blog M'identifier

Retourner sur la première page du blog

J-2 Quand la peur revient...

Le 21 septembre 2017, 10:59 dans Maternité 1

Statistiquement parlant, 85% des femmes accouchent avant le terme. Dans notre cas c'est le 23 Septembre 2017 la date à laquelle petite patate devrait être née, soit dans deux jours...et toujours rien.

On ne se remet jamais complètement d'une fausse couche, elle reste là dans un coin de notre cerveau, tapi, à attendre la grossesse suivante. Et quand elle survient enfin, c'est juste une torture mentale de tous les instants.

Après avoir vécu les 4 premiers mois à me demander chaque jour si bébé n'était pas déjà mort (jusqu'à ce que je sente ses coups),  j'ai passé les mois suivant dans la peur constante d'un accouchement prématuré pour ne m'apaiser qu'une fois la barre des 37 semaines passée.

Et maintenant, le stress revient. Parce que plus le termps passe, plus le risque que mon placenta vieillissant cesse de le nourrir augmente. Parce que l'espoir d'un accouchement naturel s'éloigne davantage chaque jour, moi qui souhaiterais que le jour de sa naissance soit une surprise, qu'elle se fasse sans péridurale, perfusions, instruments, sans trop de médicalisation finalement.

Aujourd'hui à 2 semaines de la date à laquelle notre petit monde s'est effondré l'année dernière et à 3 semaines de la journée mondial du deuil périnatal, j'ai peur.

La couture en attendant bébé #3

Le 20 septembre 2017, 15:14 dans Maternité 0

Ce fut un mois d'Août riche en couture ! Belle-maman ayant passé tout ce temps avec nous à la maison, la machine à coudre n'a pas eu beaucoup de repos. 

Du coup, notre petite patate a eu le droit à :

Un joli tapis de parc

Un vide poche de lit

Associé à un coussin de coffre à jouet...

...et celui de la chaise coordonnée

Un T-shirt Space Invaders

Un gilet matelassé tout doux

Un Renard Super Héro 

Un Legging Ethnique

Un Mobile nuages, étoiles, lunes, coeurs et fusée maison 

Un doudou étiquette recto-verso avec renard en bois à machouiller

Patrons utilisés :

Provenance des tissus et matériaux :

Autant dire que patate est très attendue !

Les couches lavables, je me lance ?

Le 3 septembre 2017, 14:50 dans Maternité 0

J'y pense depuis très longtemps, depuis qu'on s'est lancé dans les essais bébé à dire vrai. Absolument personne dans mon entourage n'a tenté l'aventure, une amie m'en a parlé mais a laissé tomber l'idée même d'essayer. Autour de moi, dès que je soulève le sujet, que je dis "J'aimerais vraiment me lancer dans les couches lavables", je n'entends que des mauvais commentaires, parmis lesquels :

  • Tu n'y arriveras pas
  • C'est super cher à l'achat
  • C'est super cher à entretenir (augmentation du nombre de lessive)
  • C'est pas si hygiénique que ça
  • Ça fuit plus que les jetables
  • Ça pue le temps du stockage
  • Ta nounou elle en voudra pas, etc...

Bref, rien d'encourageant ! Et pourtant je n'arrive pas à m'enlever l'idée de la tête, il faut que j'essaye ! Pourquoi ? Plusieurs raisons me poussent à tenter l'expérience.

 

Chez nous on a le droit qu'à 18 ramassages de poubelle déchets ménagers soit une levée toutes les trois semaines, ça signifie que les couches jetables vont vite remplir notre poubelle et qu'elles vont empester dans le garage durant tout ce temps (le garage, c'est le dodo du chien, le pauvre, on va quand même pas lui infliger ça ?!!)

Les couches jetables écologiques c'est à dire sans produits toxiques sont plus chers que les classiques. Il est hors de question que j'empoisonne bébé, je ne juge personne, je les ai porté ces couches bourrées de produits dangereux, à l'époque on ne savait pas, maintenant on sait et je suis particulièrement sensible sur ce point car je suis littéralement entourée de proches atteints d'un cancer. C'est de pire en pire, je suis affolée par la présence constante de cette maladie dans  mon quotidien, alors si je peux épargner mon bébé je le ferais. Et puis ça ne règle pas le problème de nos déchêts ménagers.

Malgré ce que les gens pensent, sur le long terme ça coûte moins cher. L'investissement est impressionnant mais on ne le fait qu'une fois (où plusieurs fois si on choisit les couches lavables où il faut changer de taille au fûr et à mesure que l'enfant grandit). Si l'on gère bien, qu'on s'y tient, on n'achètent plus rien après et il suffit d'ajouter une à deux lessives par semaine selon le nombre que l'on fait actuellement.

Et puis finalement, il y a le côté écologique, réduire notre empreinte sur la planète. C'est un objectif que je me fixe depuis quelques temps, réduire ma consommation, réduire mes déchets, acheter éthique (c'est à dire local et/ou bio et/ou vegan etc...) Et je me dis que finalement le plus gros du travail ce ne serait pas de commencer aussi par éduquer la nouvelle génération ? 

Voir la suite ≫